Quand l’agglo prend la protection de l’environnement à bras le corps

L’opération « MODECOM » était prévue du 23 au 27 mars. Repoussée à cause du confinement, elle aura finalement lieu du 28 septembre au 2 octobre. Parce que protéger l’environnement est un véritable cheval de bataille, SNA maintient coûte que coûte sa propre caractérisation des déchets, et déploie toutes les précautions nécessaires. 

Jamais mieux servis que par soi-même. Tel pourrait être le mot d’ordre de cette initiative de Seine Normandie Agglomération. Alors qu’une large majorité des collectivités françaises délèguent la tâche à un prestataire, SNA a décidé de réaliser elle-même la caractérisation de ses déchets, pour plusieurs raisons. Les agents de la collectivité sont mis à contribution, sur le principe du volontariat, pour réaliser cette caractérisation. L’équipe volontaire se rendra au Sétom, à Guichainville, où toutes les consignes leur seront données. Identifier des pistes de progrès Une caractérisation, c’est l’opération qui consiste à prendre un échantillon de déchets issus des ordures ménagères (poubelles à couvercle vert des ménages) et de le trier en plusieurs catégories de déchets. Cet échantillon permet d’identifier la composition et les caractéristiques du gisement des ordures ménagères, afin notamment de pouvoir cibler les actions de prévention à entreprendre. Ces caractérisations permettent aux services déchets des collectivités d’établir un diagnostic nécessaire au préalable du PLPDMA (Plan Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés) et de communiquer de façon pertinente auprès des usagers. En donnant un aperçu des déchets non triés ou évitables, la caractérisation permet d’identifier des pistes de progrès pour développer la prévention des déchets, et le recyclage.  Plusieurs avantages Assurer cette opération par ses propres moyens ne permet pas seulement à SNA de gagner du temps. L’autre avantage, c’est une meilleure maîtrise du sujet. Car une connaissance fine des déchets permettra d’adopter un plan d’action sur-mesure, et adapté au plus près de la réalité de terrain. L’agglo souhaite prendre sérieusement en main sa transition écologique, et mobilise donc ses forces vives pour s’approprier pleinement la question des déchets. Ainsi, les agents de la collectivité sont appelés à devenir de véritables ambassadeurs de la transition écologique sur le territoire. La collectivité assure toutes les précautions pour que l’opération se déroule dans les meilleures conditions. Les équipements suivants seront fournis aux agents en charge du tri : • Gants de sécurité • Combinaison de travail pour la protection des vêtements • Lunettes de sécurité • Chaussures de sécurité ou sur-chaussures de sécurité • Masque de protection

Partager cette page